De libertés en crises

28 mars 2012

Italie: La contestation des réformes voulues par Mario Monti enfle

Mis à jour le 28.03.12 à 20h49

Les trois principales fédérations syndicales italiennes organiseront une manifestation commune, le 13 avril prochain, pour protester contre les réformes voulues par le président du Conseil Mario Monti, a annoncé mardi la secrétaire générale de la CGIL, Susanna Camusso, rapporte Reuters ce mercredi.

Le projet de loi sur la réforme du code du travail italien, que le gouvernement souhaite adopter avant l'été, prévoit un assouplissement des règles de licenciement.

La CGIL, principale fédération syndicale italienne, avait déjà appelé à une grève générale, ce qui n'est pas le cas des deux autres grands syndicats italiens, la CSIL et l'UIL, qui ont seulement critiqué certains points de la réforme.

Réforme a été présentée au parlement

La manifestation du 13 avril vise également à protester contre la réforme des retraites, adoptée en décembre. Malgré leur opposition à la réforme du code du travail, les trois syndicats n'ont pas encore trouvé de ligne commune. «L'Italie se trouve dans une très grave situation et les Italiens sont proches de la limite de ce qu'ils peuvent accepter. Notre pays vit dans la peur», a déclaré Susanna Camusso à des journalistes.

Cette campagne syndicale intervient au moment où la réforme a été présentée au parlement pour être examinée. Le Parti démocrate (PD, centre-gauche) a promis de défendre les clauses garantissant la réintégration dans l'entreprise d'un salarié qui aurait été licencié sans motif valable. Si le PD parvient à faire passer ses amendements, la CGIL s'est dite prête à accepter la réforme.

Reuters

Posté par titiactu à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire