De libertés en crises

03 avril 2012

Aung San Suu Kyi entre au Parlement birman

Source : monde-diplomatique.fr

lundi 2 avril 2012

Il suffit de voir les images de liesse à l’annonce de l’élection de Mme Aung San Suu Kyi pour comprendre le changement qui marque la Birmanie. Il y a à peine plus d’un an, Mme Suu Kyi était encore assignée à résidence et n’avait pu se présenter aux élections. Avec son parti, la Ligue nationale pour la démocratie, elle a gagné 43 sièges (au deux chambres et dans les régions). C’est dire le chemin parcouru.

Certes un bulletin de vote ne fait pas la démocratie – les élections ne concernaient que 48 sièges sur les 664 que comptent les deux chambres, et l’ex-général Thein Sein devenu président garde une grande partie des cartes politiques et économiques en main. Et la question des minorités toujours en guerre n’est toujours pas réglée. Mais une étape est franchie.

Posté par titiactu à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire